RDC: réunion sur les moyens de lutter contre les discriminations contre albinos

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’objectif du premier colloque panafricain de sensibilisation sur l’albinisme qui se tient à Kinshasa depuis mardi 18 octobre est de redonner aux albinos leur place au sein de la société. Pour le président Félix Tshisekedi, il s’agit d’un combat à mener ensemble pour le respect des droits de l’Homme. Une dizaine de pays africains participent à ce colloque qui bénéficie aussi de l’appui de l’ONU.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

Le chef de l’État congolais a invité l’assistance à changer de comportement vis des personnes vivant avec l’albinisme. « À quelques semaines de la fin de ma mandature, en tant que président de l’Union africaine, cette rencontre marquera une étape importante dans la longue lutte entamée il y a plusieurs décennies, pour une meilleure protection, intégration et acceptation des personnes atteintes d’albinisme à travers le continent », a déclaré Félix Tshisekedi.

Selon le professeur Alphonse Ntumba Luaba, coordonnateur du panel d’accompagnement du président Tshisekedi dans sa mandature à l’Union africaine, la situation des albinos est très pénible à vivre sur le continent africain. « Nous allons faire un plaidoyer au niveau des pays membres. Le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo va aussi s'engager, même au-delà de son mandat… On va prendre cela à cœur ; nous voulons que la RDC devienne vraiment ce cœur, ce centre, ce point d’ancrage pour la promotion de droit de nos frères et sœurs, qu’ils se sentent intégrés… »

Pour Irène Essambo Diata, ministre déléguée chargée des personnes vivant avec handicap, la RDC déploie des efforts pour intégrer les différentes catégories des groupes marginalisés.

►À écouter aussi : Reportage Afrique - RDC: les albinos atteints du cancer de la peau n’ont pas accès aux soins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles