Reboot cellulaire : la jeunesse éternelle se concrétise

Utiliser les ressources de son corps pour stopper les signes du vieillissement, ce n’est plus de la science-fiction. Explications.

Depuis une dizaine d’années, les thérapies cellulaires ont le vent en poupe, et, après la dermatologie-, l’orthopédie, l’ophtalmologie, la chirurgie réparatrice, c’est au tour de la chirurgie esthétique de profiter de leurs bienfaits. Objectif : utiliser ses propres cellules pour régénérer l’organe peau et stopper le vieillissement cutané. Bienvenue dans l’ère du reboot cellulaire !

Ruée sur la graisse, le nouvel « or jaune »

Cela fait près de trente ans que les chirurgiens pratiquent des greffes de graisse pour remplir de façon naturelle les zones du visage et du corps qui manquent de volume. Avec la technique du « microfat » (fines réinjections de graisse), on comble notamment les cernes et les plis du visage. La meilleure façon de rajeunir puisque l’on met à profit ses propres ressources, celles de ses bourrelets ! L’avantage du produit autologue par rapport aux substances de comblement telles que l’acide hyaluronique est qu’il est parfaitement toléré par l’organisme. Il n’y a pas risque de rejet ni d’effet secondaire. La graisse injectée reste pour la vie, une seule séance -suffit. Et, dans les trois à six mois suivant l’injection, la peau est transformée ! Elle est plus hydratée, plus souple et rebondie. Un effet Cendrillon qui s’explique par la présence au sein des cellules graisseuses de cellules souches, lesquelles, en générant des fibroblastes (usines à collagène et élastine de la peau), recréent une matière cutanée.

En quelques années, le gras de nos poignées d’amour est donc passé de totalement méprisable à 100 % inestimable. Et la ruée sur ce nouvel « or jaune » ne fait que commencer. Tous les experts de France mais aussi des Etats-Unis, d’Amérique du Sud et d’Asie s’agitent aujourd’hui pour savoir(...)


Lire la suite sur Paris Match