Voici la recette du vin chaud parfait qui va réchauffer votre automne

·2 min de lecture

Du vin, du sucre, des épices aux saveurs enivrantes… Voici la meilleure recette de vin chaud pour se réconforter lors des longues soirées d’hiver. A déguster au coin du feu, accompagné de savoureux sablés.

La saison hivernale approche à grands pas. Et quoi de mieux pour se réchauffer qu’un savoureux verre de vin chaud ? Souvent dégusté lors des marchés de Noël, cette boisson qui marie vin rouge, épices et sucre, peut aussi se savourer à la maison, bien emmitouflé sous un plaid ou face à un feu de cheminée. Très facile à réaliser, la recette du vin chaud a l’avantage de pouvoir se conserver quelques jours au réfrigérateur. Mieux : il gagnera même en saveurs, ses épices ayant eu le temps de bien imprégner la décoction. Il suffira juste de faire réchauffer le breuvage épicé quelques minutes dans une casserole. 

Le vin chaud se déguste partout dans le monde

L’histoire du vin chaud remonte à l’empire romain, plus précisément à l’an 20 après J-C, comme l’explique les grappes.com, qui met en lien vignerons récoltants et particuliers et professionnels. A l’époque, il porte le nom de « Conditum Paradoxum ». Pour le préparer, les Romains commençaient par mettre du miel à bouillir dans du vin, avant d’y intégrer diverses épices, comme du laurier ou du safran, ainsi que des dattes. La préparation était ensuite mariée à un vin de qualité supérieure pour adoucir le tout. 

Aujourd’hui, le vin chaud se déguste surtout en Europe, principalement dans les pays scandinaves, mais on le trouve aussi dans d’autres pays du monde, comme au Brésil ou en Turquie. Pour encore plus de gourmandises, on accompagnera bien sûr...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - À Paris, le vin chaud veut faire oublier la fermeture des terrasses

À lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles