Nos recettes de Noël pas chères

Le bon sens est de saison

Premier pas vers un menu petit budget, le choix des ingrédients est primordial. Respecter les saisons vous fera faire de grosses économies : oubliez la barquette de fraises ou de tomates cerises au mois de Décembre (elles ne sont pas bonnes de toutes façons), et tournez-vous vers les légumes d’hiver.

A l’apéritif, le chou-fleur et la carotte sont rois : en mousse tartinée sur des petits pains toastés, en « pickles » marinés, ou tout simplement crus, à tremper dans des sauces… On le sait, ils n’ont pas une image très glamour, mais en pleine saison les légumes d’hiver sont particulièrement savoureux ! Les potirons, butternuts et autres courges sont vraiment économiques, colorés et apportent tellement de saveurs !

Un apero festif et petit budget

L’apéritif, c’est l’ouverture en fanfare d’un dîner exceptionnel. Il peut aussi se convertir en apéritif dînatoire, même les soirs de fête ! Pas de difficulté supplémentaire, on vise le menu facile et rapide.

-Pour des bouchées apéritives économiques, mélangez dans un saladier 100g de fromage bleu (Roquefort par exemple) et 100g de mascarpone, pour obtenir une préparation crémeuse.

- Dans un second saladier, fouettez 10cl de crème liquide entière en chantilly, puis ajoutez une pincée de sel et 1 cuil. à soupe rase de wasabi.

- Effeuillez 3 petites endives et disposez leurs feuilles sur un plat de services. Garnissez-les d’un gros flocon de préparation au bleu, ou de préparation au wasabi. Déposez quelques œufs de poisson sur les endives à la chantilly wasabi, et parsemez les endives au bleu d’une pincée de curry en poudre. Servez bien frais, à l’apéritif !

Les ingrédients pas chers : les conserves

On mise tout sur les conserves : avec une boîte de (bonnes) sardines et 2 petits suisses natures, on fait une sauce à tartiner sur du pain d'épices toasté et à parsemer d’herbes ciselées. Du lait concentré peut devenir l’ingrédient phare d’un délicieux cheesecake. Une boîte de crème de coco peut être fouettée en chantilly

(...) Cliquez ici pour voir la suite