La recommandation SERIELAND : "Le jeu de la dame" sur Netflix

·1 min de lecture

Cette semaine, l’algorithme de SERIELAND, Margaux Baralon, vous conseille Le jeu de la dame, diffusée sur Netflix. Dans cette série en huit épisodes, une jeune orpheline se mue en championne d'échecs dans l'Amérique des années 1960. L'occasion de filmer un jeu de plateau comme un sport de haut niveau et de faire éclater tout le talent de l'actrice Anya Taylor-Joy. 

C'est la série que personne n'avait vue venir. Les huit épisodes du Jeu de la dame (The Queen's gambit en VO) ont très vite, grâce au bouche à oreille, gagné une notoriété bien méritée. Il faut dire que cette fiction, créée par Scott Frank, s'intéresse a priori à un sujet de niche : les échecs. Nous sommes aux Etats-Unis, dans les années 1960 et l'héroïne de l'histoire s’appelle Beth Harmon. Cette orpheline découvre le jeu avec le concierge de l'orphelinat glauque dans lequel elle se retrouve. Cela devient une passion, une obsession puis un talent, Beth Harmon se révélant particulièrement douée et promise à un grand destin.

Une série ultra-documentée mais grand public

De ce scénario finalement plutôt mince, Scott Frank arrive à faire une série passionnante. Le parcours de Beth Harmon se suit comme celui d'une athlète de haut niveau. D'une femme forcée de se battre dans un monde où elles sont bien peu, aussi. La première participation de Beth à un tournoi, lorsqu'on propose de l'inscrire d'office chez les débutants sous prétexte qu'il n'y a pas de section féminine, est ainsi l'occasion de mesurer la misogynie de l'é...


Lire la suite sur Europe1