Comment reconnaître une crise d'hypothermie ? Comment réagir ?

L’hypothermie est une conséquence directe du froid sur la santé. Elle peut entraîner des risques graves pour la santé, et même la mort, si elle n'est pas prise en charge à temps.

Définition : quand peut-on parler d'hypothermie ?

On parle d'hypothermie pour désigner un refroidissement involontaire de la température corporelle, en dessous de 35 °C. Elle peut être plus ou moins prononcée :

Si la température descend entre 35 et 32,2 °C, on parle d’hypothermie faible. Si la température descend entre 32,2 et 28 °C, on parle d’hypothermie modérée. En dessous de 28 °C, on considère que l'hypothermie est sévère, car elle met en danger les fonctions vitales, notamment le système cardiovasculaire.

Quelles sont les causes de l'hypothermie ?

Comme indiqué précédemment, l'hypothermie est liée à une exposition prolongée au froid. Elle peut être favorisée par :

la pratique prolongée d'une activité au froid (associée au port de vêtements inadaptés) ; la consommation d’alcool ou de drogues qui font perdre la notion du froid ; une déshydratation ; une chute dans une eau gelée ; la prise de médicaments qui augmentent la sensibilité au froid (benzodiazépines, antidépresseurs, bétabloquants, etc) ; une diminution de la production...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles