Comment reconnaître une piqûre d'araignée ?

Les araignées ont sans doute plus peur de nous, que nous n'avons peur d'elles. Ces petites bestioles velues préfèrent généralement les moustiques - et autres petits insectes - aux humains, et ne mordent que pour se défendre. Heureusement, ces morsures sont rarement dangereuses, à l'exception de quelques spécimens qu'il est important de pouvoir identifier. Quels symptômes doivent alerter ? Peut-on vraiment être mordu.e de nuit ? Certaines morsures peuvent-elles être dangereuses ? Comment reconnaître une allergie ? On fait le point.

Comment savoir si c'est une piqûre d'araignée ?

La première chose à savoir est que les araignées ne "piquent" pas à proprement parler. Elles mordent. Contrairement aux guêpes, abeilles, frelons, moustiques, punaises ou autres puces, elles n'ont ni dard, ni trompes, et se servent de leurs crochets pour se défendre. Mais la plupart des araignées sont trop petites pour réussir à percer la peau humaine. Lorsqu'elles y parviennent, la plaie ressemble plutôt à une piqûre, d'où l'abus de langage.

Les morsures peuvent être difficiles à reconnaître, car leur aspect varie en fonction de l’espèce. Elles prennent généralement la forme d'une boursouflure rougie, qui démange. En les observant de plus près, on peut parfois apercevoir deux petites lésions rouges caractéristiques au milieu, stigmates de leurs crochets, les chélicères. Il n'est pas toujours facile de les distinguer, car le point de morsure...

Lire la suite