Comment reconnaître et prendre en charge les douleurs intercostales ?

·1 min de lecture

Les douleurs intercostales sont malheureusement répandues. Très douloureuses, elles ne doivent pas être négligées, car elles peuvent être le symptôme d'une pathologie sous-jacente, qu'il convient d'explorer avec un professionnel de santé.

Symptômes : où se situe une douleur intercostale ?

La douleur intercostale est, comme son nom l’indique, une douleur que l'on ressent au niveau de la cage thoracique, plus précisément, entre les côtes. "Elle peut être d'origine musculaire (atteinte des muscles adjacents), nerveuse (atteinte des nerfs intercostaux), ou articulaire (atteinte des articulations adjacentes)", indique le Dr Emmanuel Zamparini, médecin généraliste. Des atteintes aux côtes ou aux poumons peuvent aussi générer une douleur insoutenable dans cette région.

"C'est une douleur en hémi-ceinture, c’est-à-dire qu’elle peut partir du dos et diffuser jusqu’à l’avant de la cage thoracique, jusqu’à la région du sternum. Dans certains cas, on peut aussi ressentir une douleur plus basse, au niveau des cotes flottantes", précise à son tour le Dr Didier Poivret, rhumatologue et membre du comité scientifique de l’association française de lutte antirhumatismale (AFLAR).

À noter, la douleur peut être accentuée par une inspiration profonde, le rire, la toux et les éternuements.

Diagnostic : quels examens médicaux réaliser ?

Le diagnostic clinique vise d'abord à éliminer les causes les plus...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles