Redécouvrir Orlando, héros·oïne ultra-contemporain·e de Virginia Woolf

Nelly Kaprièlian
·1 min de lecture
© Photo12/AFP
© Photo12/AFP

Orlando est peut-être le personnage le plus moderne de l’histoire du roman, notre grand contemporain : gender fluid avant l’invention du terme, trans avant l’heure, passant naturellement du masculin au féminin sans avoir besoin de s’expliquer, Orlando fait la double expérience du monde, côté homme, puis côté femme, donnant à rire du binarisme sur lequel toutes les sociétés occidentales se sont arc-boutées depuis si longtemps.

Bref, Orlando est le classique qu’il faut absolument découvrir ou relire aujourd’hui – et, hasard merveilleux du calendrier, Le Bruit du temps en propose justement ces jours-ci une très belle réédition, riche des illustrations de l’édition anglaise originale, et dans la traduction d’origine (Orlando parut en France en 1931 chez Stock, trois ans après sa sortie en Angleterre) de Charles Mauron, qui eut l’avantage de rencontrer Virginia Woolf, de fréquenter le groupe de Bloomsbury et de traduire aussi E. M. Forster.

Lire la suite...