Comment redonner vie à une pomme flétrie ?

Rouge, jaune ou verte, Pink Lady, Golden ou encore Granny-Smith... en plus d'être bonnes, les pommes, riches en fibres sont excellentes pour la santé. En consommer régulièrement diminuerait le risque de cancer, de mauvais cholestérol, de diabète, d'AVC... les pommes régulent aussi le transit et sont un véritable allié minceur ! Il serait donc dommage de s'en priver. Mais on ne va pas se mentir, lorsqu'elles deviennent toutes fripées, elles donnent moins envie. Alors pour toutes celles qui ont tendance à laisser vieillir leurs pommes, nous avons l'astuce imparable pour les rendre lisses, fraîches et croquantes et leur redonner vigueur et vitalité !

Comment conserver les pommes plus longtemps ?

Les pommes sont des fruits qui se conservent très bien, à condition d'être bien choisies. Si ce sont des pommes de vergers, il faut tout d'abord ne jamais ramasser les fruits qui sont déjà au sol. Si elles sont tombées, c'est qu'elles sont déjà sur une phase de déclin. Elles risquent donc de pourrir rapidement. Optez plutôt pour des pommes ni trop jeunes ni trop matures. Vérifiez également qu'aucune pomme ne soit malade ou attaquée par un champignon. Faites de même si vous les achetez en magasin.

Pour conserver vos pommes plus longtemps, commencez pas les déposer sur un cageot ajouré qui laisse passer l'air. Étalez ensuite les fruits pour qu'ils ne se touchent pas (vous éviterez qu'ils ne se contaminent) et stockez-les dans un endroit frais et sain à l'abri de la lumière. Vérifiez régulièrement que les pommes sont en bon état et écarter les fruits qui montrent le signe d'un pourrissement ou qui ont des taches. Retirez les pommes selon leur degré de maturité. De cette manière, vos fruits pourront être conservés pendant 6 mois.

Vous pouvez également très les conserver au congélateur. Pour cela il vous suffit de les laver, les sécher, et de retirer les trognons des pommes. Placez-les ensuite dans un saladier d'eau et de jus de citron, et emballez-les dans un film plastique. Fermez hermétiquement

(...) Cliquez ici pour voir la suite