Reflux gastro-œsophagien (RGO) : les symptômes qui doivent alerter et comment les soulager

Qu'est-ce que le reflux gastro-œsophagien, ou RGO ?

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une remontée chronique, plus ou moins importante et le plus souvent acide, du contenu de l'estomac vers la bouche.

Ce phénomène n'a normalement pas lieu d'exister, puisque l'organisme possède une barrière anti-reflux, le contenu de l'estomac étant acide et très agressif pour le reste des viscères. C’est donc lorsqu’il y a un dysfonctionnement chronique de la barrière anti-reflux et des douleurs associées, que l’on parle alors de RGO.

Cependant, il ne faut pas confondre le reflux gastro-oesophagien avec la régurgitation ou le vomissement. La régurgitation désignant le renvoi non-douloureux et direct d'aliments ou de boisson non digérés. Le vomissement sous-entend une présence infectieuse et est le résultat d’une "volonté" de l’organisme d’évacuer le contenu de l’estomac.

Reflux gastro-œsophagien : les symptômes qui doivent alerter

Les symptômes du reflux gastro-œsophagien, et leur intensité, peuvent varier d’une personne à une autre.

Mais en général, on commence par constater une sensation de brûlure (appelée pyrosis), qui peut se faire au niveau du plexus solaire, et la plupart du temps remonte derrière les omoplates. D’autres signes peuvent alerter :

Une difficulté lors de la déglutition (les gorgées sont douloureuses, pas fluides), c’est le signe qu’il y a une irritation, une inflammation. On parle de dysphasie.

Des maux de gorge, une inflammation type angine rouge chronique.Une mauvaise haleine, due à l’agression des muqueuses.Une bouche pâteuse, et une voix modifiée le matin.Une toux sèche, très prononcée le soir, au coucher, en position allongée.Les facteurs de risque du RGO

Certains facteurs peuvent augmenter les risques de reflux gastro-œsophagien :

Les causes mécaniques comme :

Une grossesse (avec la modification de la configuration digestive)L'obésitéLe fait de manger allongéLa constipationL’activité physique après les repasUne hernie discale (dans certains cas)

Des causes chimiques

(...) Cliquez ici pour voir la suite