Regé-Jean Page : après « Bridgerton », l’acteur revient dans un film en costume

©David Livingston/Intermittent/GettyImages

Regé-Jean Page, le duc de Hastings dans la saison 1 de « La Chronique des Bridgerton », sera un valeureux guerrier dans la prochaine adaptation au cinéma du jeu de rôle « Donjon & Dragons ». Un premier teaser du film vient d’être dévoilé.

Son apparition très remarquée dans la première saison de « La Chronique des Bridgerton », dans la peau du duc de Hastings, lui a ouvert les portes d’Hollywood. Actuellement à l’affiche du film d’action Netflix « The Grey Man », l’acteur britannico-zimbabwéen Regé-Jean Page apparaîtra bientôt dans « Donjons et Dragons : L'Honneur des voleurs ». Le jeudi 21 juillet, la bande-annonce du long-métrage a été dévoilée à l’occasion du Comic-Con 2022, à San Diego, montrant les premières images de Regé-Jean Page en costume. Mis en scène par le tandem de réalisateurs Jonathan Goldstein et John Francis Daley (« Vive les vacances », « Game Night »), le long-métrage sera la quatrième adaptation sur grand écran du célèbre jeu de rôle médiéval-fantastique. Inventé dans les années 70 et conspué dans les années 80 par des fondamentalistes religieux qui voyaient là l’œuvre d’une secte sataniste, « Donjons et Dragons » (« D&D » pour les intimes) a connu un regain d’intérêt récemment puisqu’il est le jeu préféré des jeunes personnages de la série « Stranger Things ».

 

Des dragons, des cavernes et de la magie

 

Le pitch de ce nouveau film n’est pour l’instant pas très clair. On sait seulement qu’une bande d’aventuriers, composée d’un barde (Chris Pine), d’un guerrier (Regé-Jean Page), d’une barbare (Michelle Rodriguez), d’un mage (Justice Smith) et d’une druide (Sophia Lillis), va entreprendre un casse...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles