Regé-Jean Page incarne l’élégance selon Longines

·2 min de lecture

L’acteur britannique Regé-Jean Page, connu notamment pour son rôle du duc de Hastings dans la série Netflix« La Chronique des Bridgerton », devient le visage de Longines sur fond d’élégance absolue.

Regé-Jean Page n’est plus à présenter. Nominé entre autres aux Emmy Awards et aux Screen Actors Guild Awards, il a reçu la distinction du meilleur acteur dans une série dramatique aux NAACP Image Awards. Le magazine Time lui a également attribué une place dans sa liste des 100 personnalités émergentes qui marqueront le futur de leur domaine pour les prochaines générations. L’acteur britannique rejoint à présent Longines pour un partenariat qui ravit Matthias Breschan, CEO de la marque : « Un acteur avec le talent, l’élégance et la prestance de Regé-Jean ne se rencontre que peu de fois en une génération. Même s’il a déjà accompli de nombreuses choses, il est évident que ce n’est que le début d’une carrière exceptionnelle. Il redéfinit la valeur d’élégance si chère à notre marque, et nous sommes très enthousiastes de l’accueillir dans la famille Longines. »

Lire aussi.Longines réinterprète la dolce vita

Regé-Jean Page est lui aussi impatient de débuter cette collaboration : « C’est très simple en réalité. Longines conçoit de sublimes montres. C’est très enrichissant de pouvoir travailler avec des marques qui rendent le monde plus beau. » Et lorsqu’on lui demande s’il se considère comme élégant, il répond : « Difficile de répondre à ça ! Je pense être capable d’élégance, et j’aime me comporter de cette façon, c’est-à-dire faire attention à ce qui m’entoure. Par cela j’entends être généreux, adopter un mode de vie qui peut aider les autres. C’est ainsi que l’on peut apporter de la beauté dans ce monde. »


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles