« Quand vous regarderez cette vidéo, je serai mort » : un Iranien se suicide en France pour attirer l'attention sur son pays

© Twitter

Un Iranien s'est suicidé lundi en se jetant dans le Rhône à Lyon. Dans une vidéo posthume, ce dernier explique son geste : attirer l'attention sur la situation de son pays secoué par des manifestations.

Mohammad Moradi, 38 ans, a été retrouvé noyé, lundi en fin de journée, a indiqué la police à l'AFP. Une enquête « en recherche sur les causes de la mort » a été ouverte, selon la justice.

L'Iran connaît depuis deux mois une vague de contestation sans précédent depuis la Révolution islamique de 1979. Elle est née de revendications sur les droits des femmes après la mort de Mahsa Amini, arrêtée pour avoir mal porté le voile islamique.

476 manifestants tués depuis mi-septembre

Les manifestations pour la liberté des femmes se sont progressivement transformées en un mouvement plus large dirigé contre le régime islamique. Les autorités, qui dénoncent des « émeutes », ont arrêté des milliers de personnes et condamné à mort une dizaine d'entre elles pour leur implication dans ce mouvement de protestation.

Dans un bilan publié mardi Iran Human Rights (IHR), une ONG basée à Oslo, fait état de 476 manifestants tués depuis mi-septembre. « La police attaque les gens, on a perdu beaucoup de fils et de filles, on doit faire quelque chose », affirme d'une voix calme M. Moradi dans sa vidéo postée sur plusieurs réseaux sociaux avant de commettre l'irréparable.

« J’AI DÉCIDÉ DE ME SUICIDER dans le Rhône pour montrer que nous Iraniens (…) avons décidé de changer notre pays pour un pays démocratique ». Mohammad Moradi, Iranien de 38 ans de Lyon, a mis fin à ses jours lundi 26 décembre pour alerter le monde sur la situation en #Iran.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi