Le regrowing, ou comment faire repousser des légumes à partir de restes

Inès Straub

Ecolo, économique et ludique, le regrowing a tout bon ! Venue tout droit des Etats-Unis, cette technique permet de donner une seconde vie à vos restes de légumes et fruits.

Rien ne se perd, tout se transforme. Saviez-vous que certains aliments se cultivent à l’infini ? Le regrowing permet de faire repousser fruits et légumes à partir des épluchures et autres déchets que vous jetez habituellement. Avec de l’eau, de la terre et un peu de patience, pépins, racines, tiges ou bulbes laisseront place à une nouvelle plante. 

Les règles d’or 

Pas besoin d’avoir la main verte ! Le regrowing ne nécessite ni savoir-faire particulier ni outils complexes. C’est un jeu d’enfant. Il faut utiliser un produit bio non traité, réhydrater le « reste » de légume avec de l’eau régulièrement changée, éventuellement mettre en terre, trouver un emplacement lumineux et s’armer de patience. La seule difficulté consiste à savoir quelle partie permettra de laisser place à une nouvelle plante. Car si beaucoup de fruits et légumes peuvent repousser, il existe différentes manières de les cultiver. Légumes-racines, légumes-feuilles, légumes-tiges, légumes-fruits ou herbes aromatiques, chaque groupe demande une culture particulière.

  1. Pour les légumes-tiges (céleri, oignon vert, poireau…), la partie à récolter se trouve dans le pied. Il faut récupérer la racine en veillant à couper quelques centimètres au-dessus. 

  2. Les légumes-racines (betterave, carotte, radis, pomme de terre…) ont leur zone de croissance en haut de la racine (partie souterraine de la plante), juste au-dessous des feuilles. Pour...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Ce contenu peut également vous intéresser :