La reine Élisabeth II « sous surveillance médicale »

Toute la Grande-Bretagne retient son souffle.

Les nouvelles de la santé de la reine Elizabeth II sont préoccupantes. La souveraine est placée « sous surveillance médicale » et les responsables du palais de Buckingham ont publié une déclaration jeudi 8 septembre confirmant que la reine de 96 ans, qui se trouve dans sa résidence de Balmoral en Écosse, souffre de problèmes de santé nécessitant l'intervention de ses médecins.

« Après une évaluation plus approfondie ce matin, les médecins de la Reine sont inquiets pour la santé de Sa Majesté et ont recommandé qu'elle reste sous surveillance médicale », indique le communiqué. « La Reine continue de se sentir stable et est à Balmoral », est-il ajouté.

Il est très rare que le palais et les médecins de la reine fassent des annonces aussi inquiétantes, ce qui rend la situation d'autant plus préoccupante.

Le prince Charles et son épouse, Camilla, se sont rendus à Balmoral, ainsi que la princesse Anne. Le prince Andrew est en route, tout comme le prince Edward, le plus jeune des quatre enfants de la reine. Le prince William et son frère, le prince Harry, sont eux aussi en chemin. Le fils cadet du prince Charles est accompagné de son épouse Meghan Markle, qui se trouvait à ses côtés pour un événement entourant les Invictus Games en Allemagne, tandis que la duchesse de Cambridge, Kate Middleton, est restée à Windsor avec ses trois enfants.

La nouvelle intervient le lendemain du report par la reine, en raison d'un avis médical, d'une réunion en ligne du Conseil privé, au cours de laquelle la nouvelle Première ministre Liz Truss aurait prêté serment en tant que First Lord du Trésor. Mme Truss et le dirigeant sortant Boris Johnson ont rencontré la reine à Balmoral, dans l'Aberdeenshire, mardi (6 sept. 22), alors qu'elle acceptait officiellement sa démission du poste de Premier ministre et invitait l'ancienne ministre des affaires étrangères à former un gouvernement. Des images ont montré la souveraine souriante, aidée de sa canne.

Dans sa propre déclaration après la nouvelle sur l'état de santé de la reine, Mme Truss a tweeté que le « pays tout entier » était « profondément préoccupé » par la santé de la reine. Effectivement, une foule a commencé mercredi à se réunir devant le château de Balmoral, rapporte SkyNews. « Mes pensées, et celles de tous les habitants du Royaume-Uni, vont à Sa Majesté la Reine et à sa famille en ce moment », a ajouté la nouvelle responsable du pays.