La reine Elisabeth II touchée de plein fouet par la surdité

On la croyait en parfaite santé, force est de constater que la reine Elisabeth II n'échappe pas aux petits tracas de la vieillesse.

Qui a dit que la vie était plus facile quand on portait la couronne ? Certainement pas Elisabeth II qui n’a pas besoin d’avoir la fève pour la coiffer. Si la reine a la vie plus simple et plus douce que la plupart d’entre nous, elle n’échappe pas pour autant aux difficultés que rencontre le commun des mortels.

Noël a réservé à la reine d'Angleterre son lot de soucis. Cette année, elle n'avait guère le coeur a choisir sa tenue. Et pour cause, alors qu’elle avait prévu de s’installer avec son époux au château de Sandringham pour les fêtes, le prince Philip, âgé de 98 ans, avait été hospitalisé au King Edward Hospital de Londres dans la matinée du vendredi 20 décembre.

Du côté de ses petits-enfants, ces derniers temps, les choses ne sont guère plus évidentes. Le prince Harry lui a causé bien du souci en annonçant son intention de renoncer à son rôle de premier plan au sein de la famille royale pour vivre entre l'Angleterre et le Canada avec Meghan Markle et leur fils Archie. La nouvelle a été d'autant plus dure à digérer que la reine Elizabeth II n’aurait été prévenue guère plus de dix minutes avant le monde entier. Lundi 13 janvier, elle a réagi en assurant son soutien au jeune couple, mais pas caché qu’elle aurait "préféré qu'ils restent des membres à temps plein de la famille royale".

Côté santé, à 93 ans sa Majesté n’est pas plus épargnée que la plupart des nonagénaires. Alors qu'elle se rendait à la messe en l'église Sainte Marie Madeleine de Sandringham, dans le comté de Norfolk, un œil indiscret a remarqué qu’elle portait une aide auditive intra-auriculaire dans l'oreille droite. Un appareil, qui d’après The Mirror "n'est pas assez puissant pour les personnes souffrant de graves pertes d'audition mais suffisant pour celles qui ont besoin d'aide afin d’entendre les bruits du quotidien, conversation, sonnette ou autres sonneries de téléphone". Nul ne sait si la reine ne préférera pas garder son appareil éteint la prochaine fois que ses petits-enfants lui rendront visite

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :