Relation toxique : qu'est-ce que la tendance du cookie jarring ?

Love bombing, ghosting, sneating… Ces néologismes décrivent des pratiques amoureuses peu recommandables, puisqu’elles renvoient au fait de se faire passer pour le partenaire idéal dans le but de mieux manipuler son conjoint, ou encore de rompre avec quelqu’un en disparaissant du jour au lendemain sans donner d’explications.

Dans la liste des tendances les plus cruelles, on retrouve aussi le "cookie jarring", qui renvoie à "cookie jar", signifiant "boîte à biscuit". La personne victime de cette technique devient alors un plan B. De la même façon que l’on piocherait dans une boîte à gâteaux rangée au fond d'un tiroir pour se réconforter, la personne qui pratique le "cookie jarring" se tourne vers vous en cas de besoin.

Les individus qui pratiquent le "cookie jarring" ne s’empêchent pas de fréquenter d’autres personnes, tout en vous gardant sous le coude et sans avoir l’intention d’entretenir une relation durable. Ce sont des personnes qui bien souvent ont peur de la solitude et veulent toujours avec un plan de secours.

Si les deux partenaires se sont mis d’accord sur le type de relation qu’ils entretiennent, cette façon de fonctionner peut être sans conséquence. Ce n’est pas le cas lorsque l’un des deux partenaires subit le "cookie jarring". "Être l'option de secours de quelqu'un ou se faire mener en bateau et perdre son temps avec quelqu'un qui n'a aucune intention de poursuivre une relation à long terme avec vous peut être irritant au mieux, dévastateur au pire", explique à The (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles