Relations toxiques : pourquoi ignorons-nous les "red flags" ? Une psychothérapeute dévoile 5 raisons

Nous connaissons tous·tes un·e proche (ou cela nous a peut-être nous-même concerné déjà une fois) qui s’entête à poursuivre une relation amicale, professionnelle ou amoureuse vouée à l’échec. Et cela, alors même qu’iel a vu les "red flags", soit ces signaux censés alerter sur la potentielle toxicité ou malveillance de la personne en face d’iel. Cela peut être un mot, un geste, une attitude, un comportement (ou même une absence de comportement) qui doivent normalement faire tilt et nous pousser à couper les ponts avec cette personne. Mais pourquoi certain·e·s ignorent-iels ces "red flags" ?

Selon la psychothérapeute Sana Powell, il existe de multiples raisons, bien souvent inconscientes, qui nous poussent à persister dans une relation qui n’est pas bonne pour nous, alors même que tous les voyants sont au rouge. Sur son compte Instagram, comme l'a repéré Psychologies magazine, elle en cite cinq principales.

D’abord, on peut être trop attaché·e au potentiel que l’on perçoit dans une personne ou dans une relation. Ensuite, on peut douter de notre jugement ou de notre intuition et penser que l’on se trompe ou qu’il s’agit d’une mauvaise interprétation de notre part. Il est aussi possible que l’on soit dans le déni et que l’on ne veuille pas admettre que l’on s’est trompé sur quelqu’un. On peut également minimiser nos émotions, tout simplement parce que l’on pense que l’on ne mérite pas mieux que cette personne. Enfin, il arrive que l’on se précipite dans les relations et que l’on n'ait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite