ELLE relooke : l'avant/après de Kathy, la frange qui a redessiné son visage

·2 min de lecture

Un simple changement de coupe peut totalement transformer une allure. La preuve avec ces trois lectrices de ELLE qui sont passées entre les mains de John Nollet. Après Lorie et Louisa, découvrez le nouveau look de Kathy.

Vous aussi, vous souhaitez participer à ELLE Relooke ? Envoyez-nous un mail à confidences@elle.fr avec une photo et quelques phrases de présentation.

KATHY_144_NS_OK1
KATHY_144_NS_OK1

© Jean-François Robert

KATHY ET SES CHEVEUX, AVANT

« Plus jeune, je faisais beaucoup de danse, donc je portais les cheveux longs pour pouvoir les coiffer en chignon. Passé 35 ans, avec mon travail et mes deux enfants, j’ai adopté, pour le côté pratique, un carré court qui m’arrivait à la mâchoire et me permettait d’être présentable sans avoir à me coiffer vraiment. Les confinements sont passés par là, et ça a beaucoup poussé. Mais ce long un peu filasse ne me ressemble pas tellement et je finis par porter mes cheveux toujours attachés. J’ai hâte d’une reprise en main et, surtout, je suis ouverte au changement ! Je suis d’un naturel discret, mais j’ai toujours rêvé d’un look un peu plus affirmé, pourvu qu’il ne demande pas trop d’efforts au quotidien. »

> Lire aussi : ELLE Relooke : l'avant/après de Lorie, phobique du coiffeur

LA TRANSFORMATION PAR JOHN NOLLET

« Les cheveux de Kathy sont plutôt fins, sans problème particulier. Elle n’a jamais eu de frange, mais son front large laissait penser que cela lui irait très bien. Plutôt que son carré basique, j’ai donc eu envie de créer un dégradé 60s très féminin, avec une mèche soft qui apporte de la sensualité. J’ai dégradé toute la partie supérieure de la chevelure, avec des mèches griffées à sec au rasoir pour la légèreté et le mouvement. La frange, sans angle droit, suit le profil de la pommette. L’ensemble...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles