Rembourser des spectateurs ou ajouter des dates ? Le casse-tête des concerts à jauge réduite

·1 min de lecture

Après un an d'incertitude et des centaines de spectacles annulés, les artistes s'apprêtent enfin à retrouver la scène à partir de mercredi. Mais un casse-tête reste à résoudre pour les organisateurs. Avec une jauge drastiquement réduite, les tourneurs doivent encore s'adapter et choisir entre rembourser certains spectateurs ou accueillir tous ceux qui avaient réservé leurs billets. "On ne pas accueillir les 1.000 premiers et laisser tous les autres qui ont des billets à la porte", soupire Mélanie Brelot, qui travaille pour See Tickets, un site d'achat de billets de spectacle. 

65% de la jauge habituelle

Entre les annulations, les reports et les contraintes sanitaires, programmer des concerts est encore compliqué. "Il faut vraiment un travail de fourmi pour contacter toutes les salles, les festivals, les managers, les artistes et mettre le calendrier à jour au fur et à mesure", explique-t-elle au micro d'Europe 1. 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 17 mai

Jusqu’à fin juin, les salles ne peuvent accueillir que 65% de leur jauge maximale habituelle. Si un concert était complet avant la pandémie et est à nouveau à l'affiche, cela implique donc de laisser des spectateurs sur le carreau. Pour résoudre le problème, Alain Souchon a décidé de jouer davantage, avec quatre dates de prévues au Palais des Sports de Paris fin juin.

"On fait au cas par cas"

Son tourneur, Pierre-Alexandre Vertadier, directeur de Décibels productions, s’occupe aussi de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles