Comment se remettre à lire ?

·1 min de lecture

Trouver le bon livre, se créer un moment propice… On vous donne toutes nos astuces pour retrouver le goût de la lecture.

Le « tsundoku » est sans doute un mot qui ne vous dit rien. Mais peut-être vous reconnaitrez-vous dans sa définition : formé à partir de « tsun » et « doku », « accumulation » et « livres » en japonais, il désigne un trouble très répandu dans nos sociétés actuelles : celles et ceux qui en souffrent ne peuvent s’empêcher d’acheter des livres, bien qu’ils ne les lisent pas. C’est ce sentiment quand, en passant devant la vitrine d’une librairie, vous ne pouvez pas vous empêcher d’y entrer et de faire une razzia – tout vous tente sincèrement. Mais une fois rentrée chez vous, vos achats s’empilent sans jamais être ouverts.

À lire aussi >>  Pourquoi les hommes ne lisent pas assez d’autrices (et pourquoi ils devraient s’y mettre)

Si l’on se cache toutes, à un moment ou à un autre, derrière notre emploi du temps de ministre qui nous empêcherait de lire autant qu’on le voudrait, il faut voir les choses en face : les minutes passées à « scroller » nos vies virtuelles grapillent celles qui pourraient être consacrées à la lecture. Et surtout, elles nous plongent dans un cercle vicieux – car moins on lit, plus on oublie le plaisir que cela procure, et donc, moins on a envie de lire. Pourtant, en plus de nous offrir une pause des écrans et du quotidien, la lecture a de nombreux effets positifs : lutte contre le vieillissement du cerveau, meilleure mémoire, développement de l’empathie et de l’imagination… Alors...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles