Comment se remettre d’un échec ?

·2 min de lecture

Après une séance de tirs aux buts interminable, la frappe de Kylian Mbappé a finalement été stoppée par le gardien suisse, mettant fin aux ambitions des Bleus à l’Euro. Partie parmi les favoris, l’équipe de France va devoir se relever de cette défaite inattendue. Aline Nativel Id Hammou, psychologue clinicienne, nous donne des clés pour surmonter nos propres échecs.

ELLE. Comment se relever après un échec ?  

Aline Nativel Id Hammou. Il faut déjà accepter l’accepter pleinement. Ce qui peut être intéressant c’est d’avoir une forme de prise de recul, de bilan sur ce qu’on a vécu comme un échec. C’est souvent ça aussi qui permet de prendre conscience qu’on ne peut pas toujours tout maîtriser.  

Il y a une sorte de mouchoir qui est mis sur les émotions : on va plutôt être dans l’action, et on ne prend pas le temps d’être dans la tristesse ou la colère, voire dans le dégoût aussi. Ce sont des émotions fortes et négatives mais qui permettent aussi de rebondir réellement.  

L’acceptation dépend par ailleurs du fait d’être accompagné ou soutenu par des proches : c’est souvent eux qui nous permettent d’avoir un curseur différent sur le vécu de l’échec. 

Lire aussi >> Encore un échec : comment (vraiment) relativiser et rebondir ?

ELLE. Oui, mais c’est important que les proches ne nient pas notre échec, s’il existe bel et bien.  

A.N. Tout dépend du contexte et de la nature de l’échec. Souvent les proches vont avoir tendance à banaliser l’échec, à dire « ce n’est pas grave ça se passera mieux la prochaine fois », alors que n’est pas toujours la meilleure solution. Quand on se confie après un échec, c’est souvent un ressenti intense et fort. Il ne faut pas banaliser la tristesse ou la colère, mais on peut aussi être dans un échange motivationnel de soutien : « tu feras...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles