Reminiscence : quel est ce film dont les fans de « Westworld » vont raffoler ?

·1 min de lecture

Avec son premier long-métrage, la showrunneuse Lisa Joy ne fait pas les choses à moitié : science-fiction et film noir se conjugueront dans le prometteur « Reminiscence ».

« Vous partez en voyage, un voyage à travers la mémoire. » C’est sur cette invitation pour le moins troublante que s’ouvre le trailer de « Reminiscence ». Le tout premier long-métrage de la showrunneuse de « Westworld », Lisa Joy, qui semble avoir abandonné les androïdes pour les boucles temporelles où on s’égare à jamais. Dans ces images, la science-fiction rencontre l’action, et les puzzles mentaux se frottent à une esthétique vaporeuse, façon « Memento » ou « Inception ». Et on ne croit pas si bien dire : Lisa Joy est la belle-sœur du réalisateur de ces deux derniers, Christopher Nolan

À lire également >> The Father de Florian Zeller : « Anthony Hopkins a abordé ce film avec beaucoup de courage »

« Rien n’est plus addictif que le passé »

Adepte de la dystopie, la réalisatrice nous plonge de nouveau dans un avenir proche où les eaux ont enseveli Miami, livrée au chaos. Le personnage principal, campé par Hugh Jackman, est un détective chargé d’enquêter sur les souvenirs de ses clients. Le passé semble en effet être le refuge en ses temps où le dérèglement climatique rend l’avenir inimaginable. « Rien n’est plus addictif que le passé », murmure-t-on dans la bande-annonce. Jusqu’au jour où une silhouette évanescente, Mae, apparaît dans ses bureaux. Il a à peine le temps de s’en enticher que le femme disparaît. Le voilà résolu à la retrouver, au risque de se perdre dans les méandres du temps. Un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles