Rempoter une orchidée : les bons réflexes

Le rempotage fait partie des étapes obligatoires pour assurer développement optimal et longévité à la plante. Il s'effectue tous les deux à trois ans, un jaunissement observé du feuillage ou encore en cas de pourrissement des racines dû à un excès d'eau. Attention cependant à ne pas rempoter une orchidée en fleurs ou qui va fleurir!

Cette plante a besoin d'un substrat spécifique à base d'écorces de pin, de billes d'argile et de fragments de polystyrène. Vous en trouverez dans toutes les jardineries sous l'appellation commune « terreau pour orchidée ». Si vous avez des écorces de pin à disposition, vous pouvez réaliser vous-même votre support de culture. Prenez alors soin de choisir des écorces assez grosses, qui permettront un bon drainage et une meilleure aération des racines.

Commencez par choisir un pot légèrement plus large que le précédent. Il doit tout de même rester étroit pour permettre aux racines d'être serrées, et ainsi favoriser le bon développement de la plante.

Après avoir retiré la plante du pot d'origine, supprimez délicatement les racines mortes et abîmées à la main ou à l'aide d'une lame de rasoir préalablement désinfectée. Coupez également les anciennes tiges à leur base si cela n’avait pas été fait après la fin de la floraison. Une fois la plante bien nettoyée, placez une couche de nouveau substrat au fond du pot et installez votre orchidée dessus. Remplissez ensuite le reste avec le substrat, sans trop tasser. Enfin, laissez votre plante au repos dans une atmosphère (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles