Reportage : un appartement des années 70 entièrement transformé en un bijou haussmannien. Un projet hors du commun à découvrir !

Reportage : un appartement des années 70 entièrement transformé en un bijou haussmannien. Un projet hors du commun à découvrir !

Partis pris forts à l’appui, la transformation a toute la séduction de l’authentique parisien avec ses nouveaux codes.

Transformation d'un appartement des années 70 en bijou haussmannien

C’est en partie pour ses rénovations d’haussmanniens que les propriétaires sont venus chercher l’expertise de Caroline Debono, d’Atelier CVD. Dans ce 110 m² sans charme, pas question pour notre architecte de faire du faux vieux. Elle a suffisamment de ressources pour proposer une métamorphose contemporaine et chaleureuse. Elle s’attelle à un projet global où le style lie les pièces entre elles tout en accordant une place de choix à chaque détail. Pas de grande transformation structurelle, seule la cuisine est élargie sur le couloir, qui dessert les espaces de nuit, et rallongée en réduisant l’entrée. Posséder une vaste cuisine était un des vœux des propriétaires. Et puis du rangement, beaucoup de rangements. C’est avec sa compétence en menuiserie sur mesure que Caroline a exploité chaque centimètre du logement. L’appartement manquait de lumière naturelle, ce qui n’a pas empêché l’architecte de proposer des murs sombres pour les pièces de charme comme le salon ou la chambre parentale. La cuisine en revanche bénéficie d’une source lumineuse en plus, prise sur l’entrée et agrémentée d’une verrière. La couleur des façades de placards était un choix de la propriétaire.

Appartement haussmannien : le bon choix des couleurs et des matériaux

C’est au moyen de détails sophistiqués, dans l’accord des couleurs et des matériaux, dans...Lire la suite sur Le Journal de la Maison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles