Comment reprendre le vélo en toute sécurité ?

Inès Straub

Ecologique et parfait pour respecter la distanciation sociale, le vélo a tout pour devenir le moyen de locomotion privilégié du déconfinement. Voici quelques conseils pour vous permettre de rouler en toute sécurité.

Tous en selle ! Le gouvernement veut faire du vélo notre meilleur allié pendant le déconfinement. Un plan gouvernemental de 20 millions d’euros, en partenariat avec la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), a été annoncé pour faciliter ce mode de déplacement. « Nous voulons que cette période fasse franchir une étape dans la culture vélo », a déclaré Elisabeth Borne dans un entretien au Parisien. En encourageant la pratique du vélo, le gouvernement souhaite d’une part éviter une nouvelle vague d’épidémie dans les transports en commun, mais aussi limiter une hausse de la pollution de l’air qu’entraînerait un usage massif de la voiture individuelle. Aussi séduisante soit-elle, l’idée de ce trajet peut paraître effrayante à ceux qui n’en ont pas l’habitude. D’autant que le vélo en ville n’a rien à voir avec les balades à travers champs du dimanche. Voici donc quelques conseils pour pédaler en toute sécurité.

Attention à l’équipement

La première chose à faire est de vérifier que votre vélo est en bon état. S’il n’a pas été utilisé depuis longtemps ou si vous avez acquis un vélo d’occasion, il est important de le faire réviser. Et cela tombe bien : dans son plan vélo, le gouvernement offre 50 € pour des réparations chez un professionnel référencé. La liste de ces réparateurs sera disponible prochainement sur la plate-forme Coup de Pouce Vélo.

Vous devez également...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi