Respiration holotropique : qu'est-ce que c'est ?

Développée dans les années 1975 par le Dr. Stanislav Grof, un psychiatre américain d'origine tchèque, la respiration holotropique part du postulat suivant : lorsqu'il vient au monde, le bébé ne naît pas tabula rasa (littéralement : table rase), c'est-à-dire vierge de toute expérience.

"L'enfant naît déjà détenteur de différentes mémoires liées à sa naissance, à la grossesse vécue par sa mère, ou plus anciennes encore. Cette hypermnésie va d'ailleurs être fondamentale dans son développement" explique Martine Gercault, psychologue clinicienne, psychothérapeute et psychanalyste, ainsi que spécialiste de la respiration holotropique.

Respiration holotropique : faire ressurgir des mémoires oubliées. L'objectif de la respiration holotropique, c'est de permettre à la personne d'avoir accès à des mémoires refoulées : "ces mémoires rattachées à la naissance et à la gestation, ancestrales, transgénérationnelles ou encore traumatiques ne sont pas accessibles dans un état de conscience ordinaire, ni à fortiori dans une thérapie verbale "classique"" précise la psychologue.

À savoir. Le mot "holotropique" vient du grec "holos" qui signifie "le tout, la globalité" et "trepein" "se déplacer". "La respiration holotropique est ainsi une approche psychothérapeutique permettant au sujet de se rencontrer sur différents niveaux de conscience : psychologique, corporel et spirituel" souligne Martine Gercault.

Respiration holotropique : où, combien de temps, avec qui ? Une séance de respiration holotropique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles