Les restaurants les plus perchés au monde

© Wikimedia Commons

La gastronomie atteint de nouveaux sommets avec cette expérience. Le Treepod Dining, rattaché à un luxueux complexe hôtelier de Koh Kut, quatrième plus grande île du pays, propose à ses clients de pique-niquer dans une nacelle en bambou. D’une capacité de quatre personnes, elle est suspendue aux arbres à près de sept mètres du sol, avec vue sur l’océan et la forêt tropicale. Les plats, le champagne ou le Prosecco, sont servis en tyrolienne par du personnel équipé de baudriers. Comprise entre 170 € et 380 € par personne, l’addition n’est pas à la portée de toutes les bourses. D’autant qu’il faut être client de l’hôtel pour pouvoir avoir l’honneur de la régler.

Dîner ou déjeuner à 50 mètres de hauteur n’est pas donné à tout le monde. Les convives de « Dinner in the Sky » ont intérêt à avoir le cœur bien accroché pour profiter de leur menu (à près de 300 € par personne) et d’une vue imprenable sur la capitale belge. Sanglés à leur fauteuil, 32 clients dégustent à chaque session un repas concocté par de prestigieux chefs qui s’affairent devant eux, au centre de la plateforme. Inauguré à Bruxelles en 2004, ce concept de restaurant gastronomique éphémère, suspendu dans le vide, s'est depuis exporté dans soixante-dix pays. Cet été, il a même fait escale quelques jours à Arcachon.

C’est le premier restaurant sous-marin de l’histoire. Implanté depuis 2004 au cœur du lagon de l’Océan Indien, sur l'atoll de Rangali, Ithaa ou « perle » dans la langue maldivienne, a été construit cinq mètres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite