Rester couché au lit en cas d’insomnie, bonne ou mauvaise idée ?

Elsa Rouden
·2 min de lecture

Comme 64,5 % de Français, vous souffrez de troubles du sommeil ? Un mal qui peut mettre les nerfs à rude épreuve si l'on se sait pas comment réagir quand il survient. Faut-il rester dans son lit pour espérer s'endormir ou se lever pour changer d'air ? On adopte la bonne stratégie grâce aux conseils d'Anne Saez, professeur de Qi Gong et membre du collectif des praticiens du bien être Copleni.

En France, 64,5 % de personnes souffrent actuellement de problèmes de sommeil, selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France* - avec une sur-représentation en Occitanie et en Provence-Alpes-Côte d'Azur (66,2 %), ainsi qu'en Auvergne Rhône-Alpes (68,8 %). Un mal qui peut survenir sous la forme d'insomnies, dont trois plus de Français se plaignent depuis la crise de la Covid-19, selon le Pr Philip, chef du service universitaire de médecine du sommeil au CHU de Bordeaux, interrogé par 20 Minutes. Et si l'heure à laquelle se produisent les réveils nocturnes est un indicateur clé pour comprendre ce qui cloche, encore faut-il savoir comment réagir quand on ne parvient pas à s'endormir. Rester au lit pour espérer trouver le sommeil ou changer de stratégie en s'offrant un peu de lecture au salon ? Nous avons interrogé Anne Saez, professeur de Qi Gong et membre du collectif des praticiens du bien être Copleni, afin d'en savoir plus.

Rester couché au lit en cas d’insomnie : mauvaise idée… si cela est forcé

Le meilleur conseil, selon l’experte ? S'écouter. « Si vous éprouvez le besoin de vous lever, de faire quelques pas, de vous étirer ou d’aller boire de l’eau car vous avez la bouche sèche, ne vous retenez pas de le faire !, assure Anne Saez. Le corps est notre boussole, il faut essayer de lui redonner sa juste place pour en faire un allié au quotidien ». A l'inverse, on peut donc également rester au lit mais...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :