Retraite : Ces dispositifs qui peuvent augmenter vos revenus

·2 min de lecture

Souvent ignorés des assurés, ils se révèlent la plupart du temps très intéressants. Les rachats Madelin et apprentis pour les trimestres manquants.

Vous êtes artisan, commerçant ou chef d’entreprise et vous n’avez pas validé tous les ans quatre trimestres de retraite dans l’année ? Le rachat Madelin (du nom de la loi Madelin de 1994) est fait pour vous. Il permet de racheter les trimestres manquants de vos six dernières années d’activité non salariée. Il existe trois avantages par rapport aux rachats « classiques » au titre des études ou des années incomplètes : l’indépendant peut racheter jusqu’à 24 trimestres (au lieu de 12), les rachats sont nettement moins chers (autour de 2 000 € le trimestre) et ils permettent d’augmenter le salaire de référence qui entre dans le calcul de la retraite de base.
Par ailleurs, si vous avez été apprenti entre 1972 et 2013, vous pouvez racheter jusqu’à quatre trimestres de cotisation à un prix préférentiel (1 500 €).

La retraite progressive : un temps partiel et une pension

Si vous êtes salarié ou travailleur indépendant, si vous avez au moins 60 ans et que vous disposez d’au moins 150 trimestres de cotisation, vous pouvez demander à travailler à temps partiel, tout en touchant une fraction de votre pension. Philippe Bainville, expert à l’Assurance retraite, explique la souplesse de ce dispositif : « La retraite progressive peut être utilisée durant une période donnée. Un senior peut passer à temps partiel pour s’occuper de ses petits-enfants ou d’un parent dépendant, puis revenir plus tard à temps plein. »

L’opération est particulièrement intéressante si vous travaillez déjà à temps partiel. « En percevant en plus une partie de leur pension, les salariés à temps partiel voient leurs revenus augmenter », ajoute-t-il. Le dispositif permet également d’atteindre en douceur sa durée d’assurance. Françoise Kleinbauer, de France(...)


Lire la suite sur Paris Match