Retrouvez la ligne avec COMME J’AIME !

·1 min de lecture

COMME J’AIME a été créé en 2010.« Nous avions une envie : aider les personnes qui souffrent de leur surpoids à trouver leur poids bien-être, sans les soumettre à trop d’efforts, de tentations, d’écarts, de solitude. Nous avons alors imaginé un accompagnement sur-mesure permettant de comprendre et de traiter les causes du surpoids, ainsi que des menus et plats minceur favorisant une perte de poids douce et naturelle » expliquent Bernard Canetti et Mathilde Canetti, respectivement Président et Directrice Générale.

Le leader des programmes de rééquilibrage alimentaire

COMME J’AIME est un programme de rééquilibrage alimentaire complet. Cette approche sur-mesure permet de perdre de 5 à 25 kg et propose un accompagnement encore plus adapté et intensif pour les pertes de poids au-delà de 25 kg. 400 000 clients ont déjà été accompagnés par COMME J’AIME qui compte 35 000 clients actifs.

Les programmes COMME J’AIME proposent des plats équilibrés, bien dosés qui s’inscrivent dans un programme contrôlé en calories (1 200 à 1 500 kcal), en appliquant les fondamentaux et en suivant les recommandations du PNNS (Programme National Nutrition Santé).

Le programme est hypocalorique et « suffisant », sans privation, sans carence, sans déséquilibre, sans sensation de faim. Il fournit en effet les besoins énergétiques nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme : il comporte des aliments riches en nutriments essentiels (fer, minéraux, fibres, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Avec Dietbon, faite de votre programme minceur une expérience sereine
La technologie au service de votre audition !
Problème d’audition ? Faites-vous accompagner
Géto Suprême : un sérum pour lutter contre les signes de l’âge
L’Anti-Age Super Naturel, Super Performant, Super Sensoriel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles