Du revenge-porn au meurtre, le calvaire d'Alisha, 14 ans

ELLE avec AFP
·2 min de lecture

L’adolescente a été retrouvée noyée dans la Seine, près d’Argenteuil, lundi. Deux élèves de son collège sont suspectés de l’avoir harcelée pendant plusieurs mois, avant de lui tendre un guet-apens et de la tuer. Ils viennent d’être déférés pour assassinat.  

C’est un récit glaçant et sordide qu’a livré le procureur de Pontoise (95) mercredi. Alisha, 14 ans, a été frappée puis jetée dans la Seine pour des « futilités » par deux camarades de classe, présentés mercredi à un juge en vue de leur inculpation pour assassinat. Les deux suspects, un garçon et une fille de 15 ans, encourent jusqu'à 20 ans de prison. Ils ont été présentés « pour des faits d'assassinat avec réquisition de mandat de dépôt », a déclaré Éric Corbaux, le procureur de la République de Pontoise, lors d'une conférence de presse. Les auditions des deux adolescents laissent entrevoir des motifs divers et parfois nébuleux qui ont conduit à une agression préméditée et violente, ne laissant aucune chance à Alisha de s'en sortir.   

Lire aussi >> Les jeunes sont-ils vraiment plus critiques de la laïcité « à la française » ?

Un piège prémédité  

Lundi, en fin d'après-midi, les trois collégiens se retrouvent à l'ombre du viaduc de l'autoroute A15 qui enjambe la Seine, sur un chemin à l'écart des habitations. Alisha a accepté d'y suivre J., qui avait sollicité le rendez-vous, « à la demande de son copain », T., a retracé le procureur.  Après quelques minutes d'échange entre filles, le jeune homme, « qui était resté dissimulé » derrière un pilier du pont, « se serait approché de la victime et lui aurait donné par surprise des coups au visage, lui aurait tiré les cheveux et lui aurait fait une balayette...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi