Reverse skincare : la drôle de tendance que les peaux sèches vont adorer

·1 min de lecture

Reverse skincare, c’est la tendance qui bouleverse notre routine de soin de la peau. Déjà populaire sur les réseaux sociaux, elle consiste à changer totalement l’ordre dans lequel on applique ses produits. 

Tous les soirs, c’est la même routine : nettoyer son visage, appliquer sa lotion tonifiante, son sérum puis sa crème hydratante. Mais une fois de plus, Tik Tok semble vouloir jouer avec les codes de la beauté et changer complètement l’ordre dans lequel nous mettons nos produits. 

Sur la plateforme, une (énième) nouvelle tendance a fleuri : le reverse skincare. Cette astuce consiste, après le traditionnel double nettoyage de peau, à commencer par appliquer sa crème hydratante en couche épaisse. Une fois que la peau a absorbé le produit, on imbibe des cotons de lotion tonifiante aux vertus nourrissante, hydratante et/ou apaisante, qu’on laisse poser quinze minutes sur son minois. Finalement, on peut même remettre un peu de crème si l’on en ressent le besoin. Une technique déroutante puisque la règle universelle veut que l’on utilise ses produits de la texture la plus fine à la plus épaisse. 

@glowwithava Reversing the order of your skincare? This MUST HAVE HACK + @farmacybeauty Honey Halo has SAVED my dry skin this winter @sephora #farmacypartner ♬ original sound - AVA

Les effets du reverse skincare

Attention, cette drôle de tendance n’est pas faite pour tous les types de peau. Elle convient mieux aux épidermes déshydratés et asséchés qui se sentent bien souvent agressés par le froid en hiver. Selon les aficionados de cette technique, elle permettrait de raviver l’éclat du teint, et de repulper la peau. Si cette astuce est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles