« Je reviens de Laponie, je repars en Suède » : elle travaille pour les influenceurs et elle raconte

Responsable des médias sociaux et du marketing d'influence chez Volvo Car France, Julie Palaysi nous raconte sa vie avec les influenceurs. Vidéo.

Entre voyages et rencontres, Julie Palaysi parcourt le globe aux côtés des influenceurs – ou plutôt « créateurs de contenus » – avec qui elle collabore. « Je suis embarquée dans de folles expériences. J’étais à Barcelone, je reviens de Laponie et je repars en Suède », témoigne-t-elle.

L'envers du décor

Malgré ces périples glamour, Julie Palaysi insiste : « Être influenceur, c’est une vraie profession. Tous les influenceurs ne se valent pas. Ce n’est pas juste être bon sur les réseaux sociaux et avoir une communauté. »

Influence rime avec mode ou encore beauté, des domaines dans lesquels elle ne se serait peut-être pas sentie à l'aise. Julie Palaysi est passionnée de moto depuis son plus jeune âge, mais c’est dans le monde des quatre roues qu’elle a choisi de faire carrière. « Être une femme dans ce milieu encore peu féminisé à l’époque, c'est justement ce qui me plaisait beaucoup », nous confie-t-elle.

Apprendre à déconnecter

Passionnée par son métier, cette amie des influenceurs admet que sa profession est parfois envahissante : « L’influence ne connaît pas de repos… Même le week-end, j'ai tendance à vérifier les réseaux sociaux pour m'assurer que tout va bien », assure-t-elle, quasi obligée de consulter son téléphone en permanence tant les réseaux sociaux sont omniprésents. Heureusement, ses enfants sont là pour lui rappeler l’importance de faire des pauses : « Ce sont mes ados qui me demandent...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi