Rhinorrhée : pourquoi mon nez coule-t-il sans arrêt ?

Vous êtes un peu enrhumée et votre nez se met à couler ? Quoi de plus banal - et de plus embêtant au quotidien ! Cet écoulement nasal interminable porte un nom médical peu connu : la rhinorrhée. Il peut se produire "en avant" (le mucus sort par les narines) ou "en arrière" (le mucus s'écoule vers la gorge). Ledit mucus, souvent clair et transparent peut s'épaissir et devenir épais ou purulent. Faut-il s'en inquiéter ? Comment éviter ce phénomène et surtout, comment le stopper une fois enclenché ? Éléments de réponse.

Définition : qu'est-ce que la rhinorrhée ?

Comme indiqué ci-dessus, la rhinorrhée désigne un écoulement de sécrétions plus ou moins claires et plus ou moins épaisses. L'écoulement peut passer par les fosses nasales (rhinorrhée antérieure) ou passer dans la gorge, surtout en position allongée (rhinorrhée postérieure).

Très inconfortable, ce phénomène est bien souvent un mécanisme de protection de la muqueuse nasale contre une infection ou une inflammation.

Postérieure, antérieure, chronique, purulente, sanglante... Quels sont les types de rhinorrhée ?

On parle de rhinorrhée chronique lorsque la rhinorrhée persiste de façon permanente ou intermittente pendant plus de trois mois.

La rhinorrhée peut être antérieure : le mucus est évacué par le nez, ce qui implique de devoir se moucher.

...

Lire la suite