"Un risque sérieux pour la santé des enfants" : ces crèches et ces écoles sans chauffage

RI / Pixabay

Dur jour de rentrée pour les élèves Lyonnais. Alors que les températures commencent à revenir aux normales de saison, la remise en route du chauffage s’avère indispensable. Pourtant, à Lyon, la grève des chauffagistes des services techniques de la ville ne le permet pas. Sur 200 écoles, une trentaine se retrouve donc sans chauffage. Dans certaines classes, la température tombe même sous les 10°C, comme l’explique le média BFMTV Lyon le lundi 7 novembre 2022. Environ 20% des crèches sont également concernées par ce problème. Or, passer la journée dans des salles aussi froides pourrait avoir des conséquences sur la santé des enfants. C’est ce qui inquiète de nombreux parents, comme le rapporte 20 Minutes mercredi 9 novembre 2022 : "Nos enfants âgés de 3 à 5 ans ont passé la journée avec une température basse, comprise entre 12 et 14 degrés. Quelles conséquences sur leur santé et leur apprentissage ? Et sur la santé des personnels éducatifs ?". « Cette situation est inadmissible. Il y a un risque sérieux qui pèse sur la santé et la sécurité des enfants et des difficultés supplémentaires pour les familles. Si tout mouvement de grève est légitime, il ne peut se faire au détriment de la santé des plus vulnérables", a fait savoir le maire de Lyon, Grégory Doucet, comme le rapporte Actu.fr, le 8 novembre 2022.

Si le préavis de grève a été déposé le 18 octobre 2022, les services publics de la ville avaient demandé que le chauffage soit allumé dans les écoles et les crèches afin d’atteindre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite