Publicité

Les risques liés à un taux de cortisol trop élevé

Le cortisol joue un rôle important dans la régulation du glucose, qu’il libère en fonction des besoins en énergie de l’organisme. Il intervient de même dans le métabolisme des protéines et des graisses. En cas de taux de cortisol trop élevé, des complications comme l’obésité, les troubles du sommeil, le diabète, ou encore l’ostéoporose peuvent survenir. Découvrez quels sont les risques pour la santé liés à un taux de cortisol trop élevé.

Le cortisol, aussi fréquemment surnommé l’hormone du stress, comme le précise l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), est une hormone produite à partir du cholestérol par les glandes surrénales. Sa sécrétion est aussi influencée par l’adrénocorticotrophine, une hormone produite par l’hypophyse au niveau du cerveau. En cas de stress, qui se traduit par un besoin d’énergie accru des organes et muscles, le cortisol va libérer du sucre (glucose) dans le sang. Le cortisol intervient de même dans le métabolisme des lipides, des glucides et des protides, participe à la défense immunitaire de l’organisme, ainsi qu’à la régulation du sommeil, de la pression artérielle et de la croissance osseuse. Le taux de cortisol varie au cours de la journée, avec un pic le matin et une décroissance au fil des heures pour être minimal le soir. La mesure du taux de cortisol peut se faire dans le sang ou dans les urines. La norme de cortisol dépend de l’heure à laquelle a été fait le prélèvement, mais aussi du sexe et de l’âge de la personne. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite