Rita Ora : la chanteuse attaquée par la PETA après son dernier clip

Sarah Duverger
·1 min de lecture

Des images qui font polémique. Il y a un mois, Rita Ora sortait le clip de « Big », sa chanson en collaboration avec David Guetta et le producteur Imanbek. Pour le tournage, la star s’était notamment rendue en Bulgarie. Si la vidéo compte près de 7 millions de vues sur YouTube, il y a cependant une personne qui n’a pas apprécié le titre. En cause, des plans d’un chien dont les oreilles ont été coupées. La PETA, par la voix d’Elisa Allen, sa directrice au Royaume-Uni, s’est offusqué dans le « Daily Mail » : « Les oreilles des chiens sont là pour une raison précise, et ils doivent les utiliser comme des antennes directionnelles. » 

Selon l’association, cette « mutilation douloureuse » serait « le plus souvent utilisée par les chasseurs de chiens pour empêcher un adversaire de saisir les oreilles - elle n'a pas sa place dans une société civilisée et humaine. » En France, cette opération appelée « otectomie » est d’ailleurs interdite depuis 2004, tout comme au Royaume-Uni, à moins qu’elle ne soit nécessaire pour la santé de l’animal. Avec cette prise de parole, la PETA espère envoyer un message fort aux éleveurs mais aussi aux célébrités : « Mutiler un chien n’est pas acceptable. Les chiens aiment les humains, quelle que soit notre apparence. Nous ferions bien de leur rendre pareille gentillesse. » Rita Ora n’a pas souhaité répondre à la polémique pour le moment. Depuis le mois de février, la chanteuse est à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi