Rizlen Zouak, la combattante qui veut dédiaboliser le MMA

·2 min de lecture

Petite déjà, Rizlen Zouak aimait "se bagarrer". La gamine en survêtement voulait protéger et défendre les autres. "Je ne me laissais pas faire". Née à Beaune en Côte d'or d'une mère française et d'un père marocain, elle a grandi dans une famille de combattants : son grand-père maternel, boxeur de boxe anglaise, copinait avec Marcel Cerdan à Casablanca, ses oncles et sa mère faisaient de la lutte. C'est pourtant d'abord vers les cours de tennis que la petite fille s'est tournée. Jusqu'au coup de foudre pour le judo à 6 ans : "Je regardais les judokas en attendant que mes parents viennent me récupérer de mes cours de tennis. L'entraîneur a incité ma mère à m'y mettre, voyant bien que j'étais fascinée."

La jeune Rizlen est douée : elle apprend vite, progresse et commence à gagner. Alors qu'elle est en Sport étude à Strasbourg, elle est repérée par l'équipe de France cadette. La voilà à Paris avec des rêves de carrière en tête. "J'ai eu un vrai feeling avec ce sport : le judo m'a appris des valeurs comme le respect, la modestie, la discipline."


Rapidement, elle "fait des résultats". Elle devient championne d'Europe par équipe avec l'équipe de France, Médaille de bronze lors des Championnats de France... Mais en 2006, "un gros truc" manque de briser ses rêves de trophées à jamais. Lors d'un repas au restaurant en Allemagne, elle contracte un staphylocoque doré. La judokate, alors numéro 3 française, se retrouve clouée à l'hôpital, entre la vie et la mort. "J'ai perdu onze kilos en trois jours et beaucoup de confiance en moi. Mais je suis revenue sans rien lâcher. Le staff de l'équipe de France m'a beaucoup soutenue." Après cette épreuve, la championne va même réaliser son rêve de toujours : participer aux Jeux olympiques en 2012. "J'avais la chance d'avoir la double nationalité, j'ai fait une demande à la Fédération française de judo pour pouvoir combattre avec mon pays d'origine et ils ont accepté." Rizlen Zouak devient... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles