Comment Roberto Alagna a découvert à 15 ans qu'il était ténor (et que c'était de famille)

·1 min de lecture

Comment se rend-on compte que l'on possède une voix hors norme ? Pour le chanteur Roberto Alagna, la confirmation a eu lieu à 15 ans, après plusieurs années de doutes. Cet épisode, qui a évidemment marqué le reste de sa vie, lui a permis de redécouvrir son histoire familiale, comme il l'explique à Anne Roumanoff dans l'émission Ça fait du bien.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

Une révélation née d'un reproche

Roberto Alagna chantait avant de savoir qu'il avait une voix hors du commun. Mais alors qu'il avait 15 ans, ses camarades de jeu lui reprochaient de chanter trop fort et l'ont envoyé vers Raphaël Ruiz, professeur de chant. "Lorsque je suis arrivé chez lui, je lui ai chanté une chanson. Et puis il m'a dit 'Attends, pose ta guitare'. Il a commencé à me faire des gammes au piano et j'ai commencé à chanter", se souvient-il. La réponse du professeur de chant est alors immédiate : "Tu es ténor."

Une révélation pour Roberto Alagna, et le début d'une carrière qui va changer sa vie. "Il m'a dit ça, c'était le paradis qui s'ouvrait à moi", explique-t-il. Le chanteur se comparaît jusque-là aux ténors déjà présents dans sa famille. "J'avais l'impression d'être le dernier wagon de la voix. Je trouvais que j'étais le moins doué, mais c'était normal puisque j'avais 15- 16 ans", explique-t-il. On ne peut pas avoir encore une voix de ténors formée à cet âge, cela n'arrive que deux ou trois ans plus tard."

>> LIRE AUSSI - Roberto Ala...


Lire la suite sur Europe1