Roland-Garros : les injections de Rafael Nadal font bondir le cycliste Thibaut Pinot

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"C’est mieux que tu ne le saches pas". C'est par ces mots que Rafael Nadal, vainqueur du tournoi de Roland-Garros pour la quatorzième fois, a plaisanté, à l'issue de sa victoire contre Casper Ruud, dimanche 5 juin 2022. L'ancienne tenniswoman et consultante pour Eurosport Barbara Schett venait alors de demander à l'Espagnol le nombre "d'injections" qu'il avait reçues "aujourd'hui", comme l'a rapporté Laurent Vergne, chef des informations d'Eurosport sur son compte Twitter. Le joueur, connu pour ses nombreux tics, souffre en effet du syndrome de Müller-Weiss, une maladie rare qui provoque de vives douleurs au niveau de son pied gauche. C'est donc au lourd traitement d'antidouleurs qui lui a été administré à plusieurs reprises pendant cette journée de finale qu'il faisait référence. "J'ai joué sans sensation dans le pied. J'ai joué avec une injection dans le nerf, et le pied était endormi, c'est pour ça que j'étais capable de jouer", avait-il d'ailleurs ajouté au micro de la journaliste d'Eurosport. Mais cette réponse, donnée sur le ton de la plaisanterie par le sportif, n'a pas fait rire tout le monde. Le cycliste Thibaut Pinot a réagi sur Twitter en repartageant l'échange du joueur de tennis Rafael Nadal avec Barbara Schett. "Les héros d'aujourd'hui...", a-t-il commenté avec sarcasme le lundi 6 juin 2022.

Par cette remarque, le sportif a souhaité souligner les différentes règles qui existent dans des sports comme le tennis, où l'administration de traitements parfois très lourds (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles