Un roman monde, un roman total : découvrez "Les lois de l’ascension" de Céline Curiol

·1 min de lecture

"Bon, alors… 850 pages. N’ayez pas peur. C’est un roman monde. Un roman total", nous raconte Nicolas Carreau. Ça commence par l’été 2015. Et ça dure un an, quatre saisons. On suit différents personnages, différents destins. Qui se croisent ou pas, d’ailleurs. Il y a Orna qui est journaliste pour un site web un peu sensationnaliste. Et elle s’aperçoit que ça ne correspond pas du tout à l’idée qu’elle se faisait du journalisme. Un jour, elle tombe sur un réfugié. Elle a le choix de l’aider ou non, et elle le laisse à son sort. Mais… elle va le regretter. 

Il y a Sélène, prof de fac, dont le couple marche mal. Il y a un psychanalyste, le Dr Pavel, qui choisit ses patients en fonction de ce qu’eux peuvent lui apporter à lui. Il y a un jeune homme menacé par une forme de radicalisation. Bref, des individualités très différentes… qui dresse un tableau de la société actuelle. Rien n’est figé, ils ne correspondent pas à un archétype en particulier. Ils sont mouvants, comme dans la vie. Ils ne sont pas d’une pièce. Et leurs vies vont se lier, se croiser, se partager. 

"Mais la réussite de ce livre, c’est que tout se dessine lentement, les personnages donc en particulier, mais l’époque aussi, ajoute Nicolas Carreau… Au fur et à mesure, par petites touches presqu’impressionnistes, le paysage social prend forme. "Céline Curiol observe et décrit l’époque par ces personnages. Elle montre les grands événements par les petits événements intimes".

EVENEMENT

Europe 1 est fière de lancer la...


Lire la suite sur Europe1