Roman : « Où es-tu monde admirable » , il est comment le nouveau Sally Rooney ?

©Martina Bocchio / Awakening / Alamy / Abaca

Admirable ! Depuis « Conversations entre amis », l'Irlandaise Sally Rooney, 31 ans, construit une œuvre minutieuse et militante, où sentiments et idées ne sont qu’une seule et même chose. De la fin de l’adolescence à la trentaine, l’autrice de « Normal People » ausculte les mouvements du cœur et du corps de protagonistes qui lui ressemblent, ou lui sont en tout cas assez proches pour qu’elle les connaisse intimement.

L'histoire

Lire aussi >> La panoplie mode de Marianne dans « Normal People »

« Où es-tu, monde admirable » (titre emprunté à un poème de Friedrich Schiller) s’ouvre sur un rendez-vous Tinder raté. Enfin... Raté, car il échoue à se conclure au lit. Réussi, car il est le premier acte d’une des deux histoires d’amour que le livre regarde éclore. Alice est une jeune romancière à succès, en exil dans une petite ville de bord de mer. Restée à Dublin, Eileen travaille pour un magazine littéraire en remâchant ses ambitions d’écrivaine. Au fil de longs e-mails, les amies échangent des idées générales sur le monde et des détails de leurs vies. Parfois un peu surfaits, ces passages deviennent, à mesure que le roman avance, des fenêtres sur leurs intériorités, qui corroborent ou contredisent leurs actions.

Notre avis

On parle beaucoup chez Sally Rooney, mais la quantité de mots échangés, par écrit ou à l’oral, n’empêche jamais les incompréhensions : si les personnages croient se dévoiler, l'essentiel...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi