• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Roman Polanski : le cinéaste mis en examen pour diffamation contre Charlotte Lewis

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le cinéaste Roman Polanski doit faire face à une nouvelle affaire judiciaire. Accusé par plusieurs femmes de violences sexuelles, le réalisateur polonais a été mis en examen, non pas pour cette raison, mais pour diffamation envers la comédienne Charlotte Lewis. Selon les informations dévoilées le vendredi 8 octobre 2021 par BFTMV, la mise en examen de Roman Polanski, dont le sacre de meilleur réalisateur à la cérémonie des César avait fait couler beaucoup d'encre, a eu lieu le vendredi 23 juillet 2021, après le dépôt d'une plainte de l'actrice. Cette dernière accuse par ailleurs Roman Polanski de l'avoir violée dans les années 1980.

Charlotte Lewis a décidé d'attaquer le cinéaste en justice pour diffamation suite aux propos qu'il a tenu à son sujet dans le cadre d'une interview accordée au magazine Paris Match en 2019. Baptisé "Je ne suis pas un monstre", le fameux entretien incriminé avait notamment permis à Roman Polanski de revenir sur les nombreuses accusations de viol qui pèsent sur lui. Celui qui a vu sa femme Sharon Tate être sauvagement assassinée par les disciples du gourou Charles Manson, alors qu'elle était enceinte de 8 mois, avait justement évoqué le témoignage de Charlotte Lewis. Pour rappel, l'actrice, qui était encore une jeune mannequin en 1983, avait rencontré Romand Polanski à Paris cette année-là, afin d'obtenir un premier rôle au cinéma.

La comédienne accuse le cinéaste de l'avoir violé dans son domicile parisien, comme elle l'a révélé en 2010. "Voyez-vous, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles