Roman Polanski : un procureur pourrait relancer l’affaire de viol sur mineure

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© JAN GRACZYNSKI/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le magistrat George Gascon a souhaité rendre publiques des « informations que la victime et le public ont le droit de connaître ». Parmi ces informations, ce que les avocats de Roman Polanski décri vent comme un accord passé entre le réalisateur et la justice.

Une affaire vieille de plus de 45 ans pourrait bientôt prendre un second souffle. Aux États-Unis, le procureur de Los Angeles (Californie) a annoncé mardi 12 juillet qu’il ne s’opposerait plus à la divulgation du témoignage d’un de ses prédécesseurs à propos des accusations de viol sur mineure à l’encontre de Roman Polanski. Le réalisateur avait toujours clamé que la justice n’avait pas respecté un accord conclu avec lui dans ce dossier, et ledit témoignage semblerait pouvoir confirmer ses dires.

Rembobinons. Roman Polanski, réalisateur star d’Hollywood bientôt âgé de 89 ans, est accusé d’avoir drogué et violé Samantha Gailey en 1977, alors que celle-ci avait 13 ans. Les poursuites étaient à l’époque dirigées par le procureur Roger Gunson, qui a pris sa retraite en 2002. Ce dernier avait décidé, au regard du jeune âge de la victime présumée, de s’opposer « à la publication d’informations que la victime et le public ont le droit de connaître », souligne le communiqué de l’actuel procureur George Gascon.

À lire également >> Académie des Oscars : l’exclusion de Roman Polanski confirmée par la justice

« Pendant des années, nos services se sont opposés à la publication d’informations que la victime et le public ont le droit de connaître », poursuit le communiqué, qui juge « dans l’intérêt de la justice d’accepter de lever la confidentialité des retranscriptions ».

L’existence d’un accord...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles