• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Romy Schneider : ce dernier amour discret au bras de Laurent Pétin

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La vie passionnée de Romy Scheider a toujours déchaîné les passions. Au cours de sa vie, l'actrice aura eu des histoires d'amour médiatisées au bras d'Alain Delon, Harry Meyen, Jacques Dutronc ou encore Daniel Biasini. Si la première idylle a été très médiatisée, la dernière l'est beaucoup moins. Et pour cause : Laurent Pétin. Le magazine Gala relate dans un article paru jeudi 23 septembre 2021 à l'occasion d'un "flashback", l'homme qui a accompagné Romy Schneider lors des derniers jours de sa vie. Laurent Pétin est plus jeune que la star de La Piscine, réalisé par Jacques Deray. Neuf ans les sépare. C'est en 1981 que leurs chemins se croisent. Elle vient de divorcer de son second mari, Daniel Biasini, le père de sa fille Sarah. Quelques mois auparavant, elle enterrait son premier mari Harry Meyen qui s'est suicidé à Hambourg, en Allemagne, en février 1979. Romy Schneider tourne alors le film La passante du Sans-Souci, de Jacques Rouffio, dont le tournage se voit suspendu en raison d'une succession de soucis de santé. C'est auprès de Laurent Pétin que la comédienne trouvera la force et la volonté de retourner sur les plateaux de tournage.

Mais un drame chamboule la vie de Romy Schneider : son fils David Meyen est victime d'une lourde chute en juillet 1981 et décède à l'hôpital. Il avait 14 ans. Une blessure restée béante. Romy Schneider est retrouvée morte quelques temps plus tard. C'est Laurent Pétin qui fait la terrible découverte, le 29 mai 1982. Celui qui deviendra par la suite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles