Ronchopathie : qu’est-ce qui cause les ronflements et quels sont les meilleurs traitements ?

·2 min de lecture

Première chose à savoir : si nous sommes tous capables de ronfler, le ronflement (ou " ronchopathie ") ne concerne pas tout le monde. " Le ronflement se définit comme une vibration des tissus au passage de l'air " explique le Dr. Yves-Victor Kamami, médecin ORL. Car lorsque les tissus qui composent la bouche, la gorge, le nez... sont anormalement resserrés, l'air que l'on respire a du mal à circuler, et cela produit un son : c'est le ronflement.

Trois " zones d'obstruction " au passage de l'air peuvent entraîner un ronflement : au niveau du nez (lorsqu'on a le nez bouché ou une déviation de la cloison nasale, par exemple), au niveau de la gorge (lorsque la luette est trop épaisse et/ou trop longue, par exemple) ou au niveau de la bouche (lorsque la langue est trop grosse et/ou qu'elle a tendance à basculer vers l'arrière, par exemple).

Ces 3 zones d'obstruction donnent schématiquement 3 types de ronflement :

À savoir. " Chez l'homme, le ronflement débute habituellement entre 40 et 50 ans ; chez la femme, cela commence plutôt avec la ménopause, vers 50-60 ans, explique le Dr. Kamami. Les enfants peuvent également ronfler, en particulier lorsqu'il y a des végétations importantes dans la bouche. "

Le ronflement est favorisé par les facteurs suivants :

À savoir. Contre les ronflements, il existe une " astuce de grand-mère " très populaire : placer une balle de tennis dans le dos du ronfleur. Bonne nouvelle : selon le Dr. Kamami, cette technique DIY fonctionne : " les ronflements sont souvent favorisés par le fait de dormir sur le dos – surtout lorsqu'ils sont en lien avec une langue trop épaisse. La technique de la balle de tennis contribue à réduire les vibrations des tissus : c'est une bonne astuce en attendant de consulter un professionnel ".

Ronflements : qui consulter ? Si on peut bien sûr prendre rendez-vous chez son médecin traitant en cas de ronflements gênants, le meilleur interlocuteur reste l'oto-rhino-laryngologiste (ORL), un médecin notamment spécialiste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite