Rosberg : Égaler Schumacher, "un des plus grands exploits de l'Histoire du sport"

Fabien Gaillard
·2 min de lecture

Dans la position d'observateur attentif qu'il occupe depuis fin 2016 et sa retraite surprise quelques jours après son unique titre de Champion du monde, .

Le pilote allemand a assisté à la 94e victoire du Britannique en carrière au terme du Grand Prix de Turquie, qui a permis de sceller cette septième couronne. Et pour lui, il est clair que la performance d'ensemble de Hamilton est particulièrement impressionnante aussi bien dans la discipline que dans le monde du sport en général.

Lire aussi :

Hamilton le bâtisseur : "Je comprends ce que Schumacher a fait"

"Personne n'aurait jamais pensé que [le record de] titres de Michael Schumacher serait égalé ou battu, et pourtant il en est là", a déclaré Rosberg pour Sky Sports. "Je pense que c'est non seulement l'une des meilleures et des plus belles réussites de la Formule 1, mais aussi l'un des plus grands exploits de l'Histoire du sport dans son ensemble."

Interrogé sur une éventuelle comparaison entre ces deux géants, il a ajouté : "Je ne vais pas dire ici et maintenant qu'un est meilleur que l'autre, je pense qu'ils sont quasiment au même niveau. Vous avez mentionné Schumacher, [Ayrton] Senna, [Juan Manuel] Fangio. Je réduirais probablement à ces quatre-là : Lewis, Senna, Fangio et Schumacher. Qui est le meilleur ? C'est juste impossible à dire, mais dans le même temps, à leur propre façon, ils ont juste été incroyables."

Fin 2016, après l'annonce de sa retraite, Rosberg avait reconnu avoir été épuisé mentalement par l'exigence et les sacrifices à faire pour relever le défi de battre Hamilton, contre qui il avait échoué dans la course au titre en 2014 et 2015. "Pour le battre, il faut être parfait à 100%, sinon vous n'avez aucune chance", a-t-il répété après le GP de Turquie.

Lire aussi :

Brawn : "Hamilton et Schumacher ont un talent d'origine divine" Hamilton a prouvé que la voiture ne faisait pas tout, selon Lowe

Hamilton, 35 ans, a de son côté affirmé après la course : "J'ai l'impression que je ne fais que commencer. C'est vraiment bizarre. Je me sens en pleine forme physiquement et mentalement..." Des propos qui devraient, selon Rosberg, inquiéter la concurrence : "Je pense qu'entendre ça, pour les adversaires, va être un petit peu effrayant ! Pour des gens comme [Valtteri] Bottas, [Max] Verstappen, [Sebastian] Vettel ou quiconque sera encore là, s'il dit que c'est juste le début... Mon dieu, où va-t-il s'arrêter ?"

Reste à savoir de quoi sera fait son avenir proche, alors que le contrat avec Mercedes au-delà de 2020 n'a toujours pas été signé, et sur ce plan, Rosberg se dit "très intéressé de suivez ses décisions, ce qu'il fera à l'avenir".