Roselyne Bachelot : son tacle amusant aux jeunes ministres de l'Elysée

·1 min de lecture

Une femme unique en son genre. Lundi 17 mai 2021, Roselyne Bachelot a accepté de répondre aux questions des lecteurs du Parisien, soucieux de l'état de santé de notre pays, mais tout aussi inquiet de l'état de santé de la ministre de la Culture. Et pour cause, la doyenne du Conseil des ministres a contracté la Covid-19 en mars 2021 avant d'être hospitalisée et placée sous assistance respiratoire. Un choc pour la femme politique de soixante-quatorze ans qui a bien du mal à remonter la pente... En effet, comme l'ont souligné nos confrères du Parisien, quelque chose a changé chez Roselyne Bachelot. Avant même de rentrer dans le vif du sujet, l'ancienne chroniqueuse de C8 s'excuse de devoir souvent reprendre son souffle. Mais que ses fidèles (é)lecteurs se rassurent, elle n'a rien perdu de son humour légendaire !

Interrogée sur son passage à l'hôpital, coupé des siens, Roselyne Bachelot a évoqué la solitude qui l'a accompagnée pendant de longues semaines : "Pendant une telle épreuve, on est toujours en face de son destin, de sa fin. On vit ces moments dans la solitude. J’essaie de dialoguer depuis très longtemps avec la mort", a-t-elle confié au Parisien. Une réponse émouvante qui a inspiré Ketsia Toto, l'une des lectrices. "Vous êtes-vous sentie seule aussi en tant que ministre ?", lui demande-t-elle. Une question à laquelle Roselyne Bachelot va répondre sans vergogne : "L’exercice du pouvoir est un exercice solitaire. (...) Je suis la doyenne du Conseil des ministres, même si j’ai (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles